Bevlhay Ferrand, Mick Lœffel et Baptiste Simon, de la société Libre informatique. | Ouest-France

La coopérative quimpéroise Libre informatique se développe à grands pas. Spécialiste de la billetterie en ligne, elle a gagné la confiance du milieu culturel parisien.

L’entreprise existe depuis 2006. Mais prospère en tant que société coopérative depuis près d’un an. Libre informatique, installée à Quimper, développe des logiciels libres (1). Son créneau principal : les billetteries en ligne pour le secteur du spectacle.

Libre informatique gagne de l’argent, non pas avec ses logiciels, mais avec les services qu’elle rend à ses clients, administrations et autres salles de spectacles. Elle adapte au fil du temps ses logiciels de billetterie aux besoins de ses clients.

Des billetteries innovantes

Libre informatique développe des logiciels aux petits oignons. Ils ne permettent pas seulement la vente de billets en ligne. Ils aident aussi à mieux connaître ceux qui les achètent. « Le client peut également demander la meilleure place qu’il reste. Et le logiciel la lui donnera, rapportent Mick Lœffel et Baptiste Simon, cogérants de la société coopérative. Il est aussi possible de personnaliser un billet pour un anniversaire ou une fête par exemple… Et le travail des chargés de communication des théâtres, par exemple, se trouve facilité. Ils peuvent savoir où est installée telle ou telle personnalité et la mettre en relation avec telle autre. C’est un moyen supplémentaire de faire tourner les affaires… »

La société coopérative quimpéroise emploie trois salariés et quatre stagiaires actuellement. Elle vise « six salariés l’année prochaine ». Elle embauchera à partir de la rentrée de septembre.

(1) Les logiciels libres sont des logiciels en constante évolution qui peuvent notamment être modifiés, analysés et redistribués sous une même licence, à l’envi et par qui veut.

Crédits: © Ouest France http://www.ouest-france.fr/economie-quimper-ces-informaticiens-ont-fait-leur-trou-paris-3514606