Maîtriser les données numériques pour préserver les libertés
concept of big data processing and storage: users, devices and file transfers

Maîtriser les données numériques pour préserver les libertés

Manifeste pour la maîtrise des données

La masse de données informatiques, produites par les usages intensifs des technologies numériques, transforme les relations sociales et bouleverse les relations marchandes. De plus en plus souvent, les données deviennent la valeur de l’entreprise, voire même parfois la matière première de celle-ci.

Certains métiers sont amenés à se réinventer profondément ou d’autres à disparaître, par l’exploitation non régulée de ces données. Leur contrôle devient ainsi un enjeu majeur pour les entreprises alors que même le droit ne suffit plus à les protéger.

Notre métier d’éditeur logiciels consiste à accompagner le développement des entreprises, de leurs filières et de leur secteur, en permettant un contrôle complet du périmètre d’utilisation de leurs données : de leur stockage sécurisé à leur exploitation, tout le cycle de vie des données est maîtrisé. Au-delà même des données, nos solutions publiées sous licences libres permettent une maîtrise de la chaîne technologique complète, y compris de leurs possibles extensions ou modifications.

Ces parti-pris technologiques sont pour nous des conditions nécessaires et pragmatiques à la maîtrise d’un domaine d’activité, de défendre des métiers en contribuant à leur évolution.

Faut-il renoncer à se rétribuer quand on produit un bien commun ?

Faut-il renoncer à se rétribuer quand on produit un bien commun ?

Libre Informatique, invité par l’association Minga avec l’organisation des artisans semenciers et l’OpenFab de Bruxelles, participera au débat public sur le sujet à la coopérative Point Carré, à Saint-Denis.

À l’occasion de ce débat, nous allons présenter notre vision du logiciel libre, outil d’organisation numérique de « biens communs « . Pour cela, nous interrogerons ensemble notre modèle de développement économique, basé sur la création de richesses et le partage de connaissances. Comment rémunérer au plus juste le travail et la compétence dans un monde ouvert ? Comment réhabiliter les notions de temps de travail et de qualité de service qui permettent de lutter efficacement contre les enclosures imposées par un système strictement marchand ?

Rendez-vous le jeudi 15 décembre à Saint-Denis
à la coopérative Point Carré, 20 bis rue Gabriel Péri.

L’événement est supporté par le programme « Europe créative« , la Cité de l’Architecture, Plaine Commune et des organisations de 5 pays Européens.

Économie à Quimper. Ces informaticiens ont fait leur trou à Paris

Économie à Quimper. Ces informaticiens ont fait leur trou à Paris

Bevlhay Ferrand, Mick Lœffel et Baptiste Simon, de la société Libre informatique. | Ouest-France

La coopérative quimpéroise Libre informatique se développe à grands pas. Spécialiste de la billetterie en ligne, elle a gagné la confiance du milieu culturel parisien.

L’entreprise existe depuis 2006. Mais prospère en tant que société coopérative depuis près d’un an. Libre informatique, installée à Quimper, développe des logiciels libres (1). Son créneau principal : les billetteries en ligne pour le secteur du spectacle.

Read More